A vous de compléter (5)

Posté par Madeleine le 1 avril 2009

A vous de compléter (5) dans animaux a-katt 

Thème: Les félins !

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de : Boutiquebaby,douceur intemporelle

Voici des félins

Il y en a plein,

Ils sont tous si beau

J’en dirais un mot :

Ils ressemblent à des petits chatons

Plus grands, ils sont encore mignons,

Mais parfois beaucoup moins dociles,

Et tellement plus rapides et agiles !

Leur regard perçant nous captive

Comment les approcher près de la rive

Pour s’imprégner de leur puissance

Seule la patience sera notre récompense

On ne sait pas différencier les guépards,

De ses cousins les léopards et les jaguars!

Ce sont tous de grands carnivores tachetés

Qui courent agilement en Afrique avec vélosité!


 

Continuez !

Publié dans animaux, invention, Poême | 3 Commentaires »

A vous de compléter ! (4)

Posté par Madeleine le 25 mars 2009

Thème: Les vacances !

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de :Isabelle,passionpersan,

boutiquebaby,booguie,aitbiba

kathy85

Sans les vacances

Que ferions nous ?

C’est une chance…

L’éspérez-vous ?

Ce repos longtemps attendu

Apres onze mois de travail, de labeur, de tension

Qui permet enfin d’être détendu

Pour malheureusement, une courte période de relaxation 

Certains les attendent,

Certains les redoutent,

Qui peut se vanter

D’être partis en vacances

Sans une fois prononcer

Ses mots,vivement

Le retour a la maison,

Quand on arrive enfin a se détendre

Il faut deja penser a septembre

Quel vie de chien

Qu’en on y pense

C’est pas si facile

De jouer les vacanciers

Mais c’est tellement agréable

D’en profiter pour se promener,

De mettre les pieds sous la table,

Et se prélasser toute la journée !

C’est les vacances la douceur et la détente , vive le farniente!

C’est les vacance on se balance, au doux remous des vagues de l’été

C’est les vacances,  on s’en balance,  du patron, du bureau,

 Et on se jette à l’eau pour revenir tous bronzé

Les vacances qu’es qu’on en pense ?

C’est souvent un plaisir immense !

Quand on a la chance

De pouvoir y aller.

Ami(e)(s) on fête les vacances

Peut être attendrons nous le beau temps

Avant de passer à y aller

Mais en vacances on fait des connaissances

Et on entre tous dans la danse

Sans se poser de questions dans aucun sens

D’avoir la joie immense d’être en vacances

Et l’on ne pense même plus a ceux qui n’ont pas de vacances

Ause santé ou finances

Pourquoi toujours dans le meme sens

Les gens qui vont en vacances

N’inviteraient ils pas ceux qui n’en ont pas.

Des moments de retour d’enfance

Des moments de paix et d’insouciance

Des journées de sommeil et de somnolence

Des moments pour faire de nouvelles connaissances

Des moments pour panser ses blessures et ses souffrances

Des moments de vrai existence

Des moments de retrouver sa présence

Des moments pour lutter contre la longue absence

Des moments pour une réeelle relance

Continuez !

Publié dans invention, Poême | 7 Commentaires »

A vous de compléter (3)

Posté par Madeleine le 25 mars 2009

A vous de compléter (3) dans invention 123gifs014 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Thème: la mer

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de : caval,

Booguie,aitbiba,boutiquebaby,

Pasionpersan,

La mer est un logis

Pour les être de l’eau

Qu’elle accueille dans son lit

Pour leur donner le repos.

La mer est l’horizon

D’où les hommes ont abreuvé leur imagination

Parcouru les milles

Vaincu les alizés

Bravé tant de périls

Et transcendé leur pensée

La mer est ses brisants

Chaque jours allant et venant

Sans cesse renouvele

La promesse de durée

La mer oeuvre majestueuse

Vivante,mouvante,revenant

Toujours à ses amours

La mer tant chanté,tant aimer

Tant redouter

La mer source de vie,

Vivante image de continuité

Chanté par les marins

Qui par amour force ses embruns

Des moments d’enfance

Des moments d’insouciance

Des moments de nonchalance

Des journées de sommeil et de somnolence

Des moments pour faire de nouvelles connaissances

Des heures de discussions denses

Des moments pour panser blessures et souffrances

Des moments de coeur et de presence

Des moments pour lutter contre son absence

C’est le temps pour une vrai relance

De superbes moments sur la plage :

Chateaux de sable pour les enfants,

Et avec les amis, de longs bavardages,

Apéros et sports co pour les parents

Celle qui nous facine,

Qui nous appelle,

Nous enracine,

Et nous martelle,

Comme autant de vagues,

Nous sommes à elle

Elle nous nourient

L’ame,le corps et l’esprit

Face le ciel

Qu’elle soit sereine,

Car son couroux et dementiel

Immensitée, couleurs, senteurs,

Tout en elle n’est que grandeur

Elle nous abreuve de ses bien faits

Veillons sur elle pour l’éternité

Continuez !

Publié dans invention, Poême | 9 Commentaires »

A vous de completer ! (2)

Posté par Madeleine le 18 mars 2009

Thème: l’hospitalité 

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de :

Pationpersan(2 fois), Simon,

 boutiquebaby(2 fois),caval,mamini,

 

L’hospitalité

Est une qualité

Que les êtres humains

N’ont pas tous atteint :

Si chacun pouvaient y mettre du sien

Les repas auraient plus d’entrain

Quel idéal sympathique

Si les gens étaient moins sarcastiques

Et si chacun ouvrait sa porte

A l’inconnu dans le besoin

L’entraide serait plus forte

Le quotidien moins vilain !

Invite donc ton voisin,

Il te le rendra bien,

Laisse parler ton coeur,

Qui a besoin de douceur.

Mais dans ce monde si incertain,

Chacun se replit sur lui même,

Pas question de tendre la main,

Chacun son bout de chemin,

Ainsi l’homme court à sa perte,

Il n’ira pas bien loin,

Car seul dans son petit coin,

L’humain est le plus vil des êtres.

Viles mais doué de la pensée

Si cela peut nous sauver

Pensez y vous qui passés

Ouvrez la route a l’amitiée

Et tendez donc la main

A celui qui en a besoin.

Aider son prochain

Qui n’est pas très loin.

Pourquoi être si égoïste?

Un jour vous appelerez,

Et soyons donc réalistes,

Etre entendu, vous aimeriez.

C’est certain, il serait bon

De continuer , et faire un refrain

Tu pourrais le jouer au violon

Faire vibrer tout nos sens

Ainsi nâitrait une union

Par le biais de cette chanson.

Mais peut être n’y a t il pas le ton

Pour en faire une partition

Qu’importe essayons simplement

Et unissons nos passions.

Continuez !

Publié dans invention, Poême | 11 Commentaires »

A vous de completer !

Posté par Madeleine le 13 mars 2009

  (thème : Nature)

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un  »message » pour sugérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de :

Booguie (2 fois), Caval,

boutiquebaby (2 fois),

passionpersan(2 fois)

Voici la nature

Remplie de verdure

Il faut l’admirer

Dans toute sa beauté :

 

Elle est simple tout en étant

D’une grande complexité

Voyez ces chênes, ses frênes,

Ces hêtres, ces bouleaux

Ils sont tous très beaux,

Qui chante parmi eux?

Ce sont ces êtres merveilleux,

Les oiseaux, lesquels me diraient vous!

Et bien le coucou

Y va de son chant très doux

La nature nous emerveille

Que ferions nous sans elle?

C’est pourquoi il faut la protéger

La dorloter, la cajoler.

Sinon elle se rebelle,

nous fait payer notre arrogance,

nous pairons de sa sentence,

Gardons-la si belle.

Si de notre arrogance

Nous continuons à lui faire violence.

Nous ne pourrons que de notre stupidité

En payer les pots cassés.

Voyons la comme un trésor,

Une perle de beauté,

Qu’il nous faut à tous prix protéger,

Ainsi de liberté, d’amour et de paix,

Nous serons tous récompenssés.

Et dans ses halliés

Nous pourrons continuer

De nous y promener,

Y emmenant à volonté

Nos enfant jamais rassasié

De sa beauté.

Des paysages changeants

Voilà enfin le printemps !

Et nous adorons

Changer de saison !

Nature au miles visage

Eclaire nous sur ton passage

Rends nous meilleurs

Apprends nous la douceur

Puis que nous evoluons

Changent nous en robinsons!!!!

Utilisons donc des produits

Plus respectueux de la nature

Et tout ce qui ne nuit

Pas à cette belle verdure.

Et si jamais tu te demande à quoi bon

Dis toi que tes enfants enpatirons

Il est peut être deja trop tard

Mais ne rien tenter s’en remettre auhasard

Serais la fin de toute espoir Bougeons!!! 

Completez !

Publié dans invention, Poême | 13 Commentaires »

Voici un poème que j’ai inventé ! Et avec la participation de « boutiquebaby »

Posté par Madeleine le 7 mars 2009

Voici un poème que j'ai inventé ! Et avec la participation de

boutiquebaby a aimablement participée à ce poême, elle sera mise dans cette couleur.

Chacun des instruments

Ont des tempéraments

Qu’ils soient petits ou grands

Ou quel que soit leur rang

Ils font toujours passer

De merveilleux moments.

Lire la suite… »

Publié dans invention, Poême | 6 Commentaires »

123
 

phobia |
|In The Shadow Of A Thousan... |
phibie007 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | something like me...
| fan2miley
| pepette637