A vous de compléter ! (19)

Posté par Madeleine le 23 octobre 2010

hebergeur imagehebergeur image

Thème: Les tropiques !

Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire  pour suggérer un début de suite !

Avec l’aimable participation de : Chamade, Anne(5fois), Sandra,Monique,

Mel(2fois),Francine,laurearnoux,

-

Paysages de rêves, torpeur des îles brûlantes

Soleil paradisiaque et brise de velour,

Mer d’huile et de beauté à la peau caressante,

Merveilles des tropiques, que j’aimerais toujours..

-

Quand la brise caressait mon corps,

Les palmiers se penchaient doucement !

Quand les rayons brûlaient mon front,

Les arbres me cachaient tendrement !

-

Pour ne pas être vus par des regards

Pour vivre heureux vivons cachés

Dans un monde sans nom

Je retourne vers de belles vues

D’autre contres  d’autre monde 

Nul doute meilleurs sans rien qui viennent  troubler mon repos

-

Le regard perdu dans le bleu lagon,

Je vois mourir la vague paresseuse,

Qui me léchant les pieds déclenche un frisson

Sur ma peau que le soleil rend langoureuse.

-

Splendeur d’une mer turquoise,

Entourée de ces palmiers hauts,

Nous étions là, enlacés, sans âge,

Faisant attention aux noix de coco

 -

Les oiseaux tournent autour de moiLa splendeur de ses eaux turquoise Me laisse sans voixEt me lavent de toutes mes bléssuresY aimerais laisser mes pas sur le sable chaudEt écrire les mots jamais dis jusqu ‘à lors

-

S’envole mon âme , pour trouver le repos

En ai-je vraiment besoin , ou le paradis existe t il sur cette iles ?

Si telle est cas comme Robinson je me dois de lui trouver un nom

Paradis me semble bien la nommer

Jolie comme un cœur belle aux firmament

La nuit mon plafond ne sont que les lumières des étoiles

_

Je dépose mon âme devant ce soleil

Je respire lentement le calme de cet océan

Saveurs tropicales et sable doux

Où mes pieds se sentent si bien

Où mon corps se repose

-

Sur cette plage , je me repose

Plus d’âme chagrine

De sombre désirs

J’écoute mon cœur; désire faire la paix avec mon être intérieur

Petit fille je deviens face à la beauté sauvage de cette dame nature

-

Soudain j’aperçois une ombre qui vient à moi

Un enfant qui veut jouer avec moi

Les bons jeux d’autrefois

Je me lève vite et je tape quelques volées

Pour m’envoler aussi vers cet enfance adoré

-

Cette ombre n’est que le souvenir

De mon enfance qui me fait frémir!

Je me cache dans le sable chaud,

Pour y déposer ce si lourd fardeau.

Quand la mer se fait plus calme,

Et qu’elle berce mon âme,

Le bleu de l’azur

Doucement me rassure.

Et le chemin des Tropiques

Est soudain si magnifique

Que mon corps s’agite…..

-

De sursauts me faisant revenir à la vieDoucement mes chagrins s’effacentMes larmes salé recule comme l’écume d4une mer qui se calme

Les clapotis de l’eau me berce comme on berce un nouveaux né les tropiques

Lieu de méditions à jamais dans nos histoire sont gravée dans les pierres

Nos enfances oublient dans le sable chaud . Aiment la vie à tire-d’aile

Nos cœur chagrins oublient par une caresse du soleil…

-

Ha soleils électriques des tropiques

Tu nous habillent de tes rayons

Chauds ou tièdes c’ est magnifiques

Coucher de tes rayons si beaux et bons.

Caresses sur la grève sur nos peaux si dorées

Douceur de la traine d’ une eau nommée désir

Tu nous emporte ca et là au delà des contrées

Lointaines ou proche dans les yeux du plaisir!

A vous de compléter !

A vous de compléter ! (19) dans inventionhebergeur image dans Poêmehebergeur image(les images ont étés trouvées sur le blog : http://prettypoun.centerblog.net/rub-tubes-plages-.html) 

Publié dans invention, Non classé, Poême | 32 Commentaires »

Proverbes et création

Posté par Madeleine le 20 janvier 2010

Il vaut mieux écrire de grandes choses que d’en exécuter de petites.

Denis Diderot

Le défaut de l’égalité, c’est que nous ne la voulons qu’avec nos supérieurs.

Henry Becque

Qui sème le vent récolte la tempête.

Proverbe Français

Et une de mes créations…

(Remarquez le guépard d’arrière plan !)

 

Proverbes et création dans citationsImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Publié dans citations, invention | 21 Commentaires »

Leur décès…

Posté par Madeleine le 26 décembre 2009

 AVEC LA PARTICIPATION

DE:Chamade1000, Mylietmoi,

Douceur pour vos yeux et vos oreilles,

Boutiquebaby,

Souviens-toi de ces jours heureux Ou nous étions à côté d’eux

Le soleil brillant sur nos têtes,

La brise soufflant un air de fête …

Sont ils partis très loin d’ici

Dans un dernier souffle de vie

La nuit tombe et le ciel est noir

Le sombre néant du désespoir

Upload images

Souviens-toi de cette joie réelle

La Vie Était alors si belle

L’astre brulant chauffant nos coeur

Mimant en point tous le bonheur …

Ils Sont Partis Dans un soupir;

Notre héritage de souvenirs

Restera Toujours dans nos têtes

En souvenirs des jours de fête

Souviens-toi de la SCÉ soirs-là,!

Où nous éprouvions TANT de joie.

Nous conversions sous la tonnelle,

Tandis que les étoiles faisaient « La Belle »!

Ils sont sans aucun bruit partis

Et le silence tonne dans la nuit.

Mais à jamais au fond de nos coeur,

Nous Garderons d’eux le meilleur

Souviens de ce jour Où un petit garçon

nous une conversation inconsciemment engagé la

pour ce paysage montagneux à en faire tourner notre raison

Un regard, Une complicité simple

et Le Manège de vie a tourné

Les Resté années Ont passé et notre amitié est

Tendresse, affection et ivresse

Souviens toi de ce sentiment Qui nous Avait animé,

L’amitié, Amitié Grande UNE, ça ne s’explique pas,

Elle nous apportait réconfort mutuel, le ciel t’a appelé

Mais j’ai gardé cette amitié que personne ne reprendra

Souviens toi de notre lointaine enfance

Quand nous courrions avec insouciance

Et Que l’on Inséparables nous disait.

Mais tu es parti, tu t’es rendu coupable,

En nous abandonnant avec notre chagrin

Et nos heureux souvenirs si lointains.

Mais pour nous, tu resteras pour toujours

Gravé Dans nos coeurs, tél Un Premier Amour

Pouvez Vous continuez si vous le Désirez!

Publié dans invention, Poême | 27 Commentaires »

La poésie…

Posté par Madeleine le 26 juin 2009

Voici le beau temps, il est arrivé

Le soleil content de nous retrouver

Fait jouer ses couleurs, il est rayonnant

Il n’était plus là, il y est maintenant !

La lumière dorée brille de mille feux

Pour brunir les peaux, s’amuser un peu

Il invente ce jeux pour se divertir

Comme un jeune enfant qui se fait plaisir !

Il a conquis la beauté et la joie

Les gens se ploie comme on fait à un roi

En montrant les corps pour être marqué

Du regard royal qui leur est dédié…

Voici quelques explication si vous n’avez pas compris : Les gens se ploie comme on fait à un roi (pour bronzer, les gens s’allonge souvent sur le ventre !!!)

Du regard royal qui leur est dédié… (le soleil s’amuse à bronzer les gens, donc il leur dédie son regard !)

Vous pouvez continuez si vous le désirez !

AVEC LA PARTICIPATION DE :

Mamini,papatte,

Ma peau blanche se mefie de toi soleil!

attends, que ma crème penêtre ma peau,

pour venir la caresser de ton joyau,

et je serai à toi, telle une proie.

tes rayons me caressent

ta chaleur m’étouffe

mais… que j’aime la sensation

d’être toute à toi

le temps d’un été..

Publié dans invention, Poême | 8 Commentaires »

La poésie…

Posté par Madeleine le 20 juin 2009

 Je fais un poême et vous pouvez le compléter si vous le désirez !

Avec la participation de :

laureaunoux,Au fil des mots

boutiquebaby,

Qu’ils soient vert, marron, noir ou bleu

Rien n’est plus précieux que les yeux

C’est un joyaux, un beau

Je vois le soleil se lever

Je le vois aussi se coucher

Je vois la vie, je trouve ça beau !

Quand je regarde quelqu’un en face

Le contact passe, je laisse ma trace

Le quelqu’un me reconnaitra

Car je l’ai vu une première fois !

Toutes les merveilles de la vie

Sont dévoilées en bonne partie

Par ces bijoux de quatre couleur

Qui on chacune leur possesseur…

Ton iris se fait fleur
Lorsqu’ au voit au fond du coeur
De la joie ou de la douleur
UN OEIL C’est tout un rendez vous.
Un point c’ est tout
Lorsqu’ ils nous jouent
Un air piano sur fond d’ amour
Disant je t’ aime sur un toujours.
Tes yeux bleus ont cette douceur,
Des caresses et la clarté délicieuse,
D’un azur ponctué de belles lueurs,
Dans un tableau aux nuances amoureuses..

Tes doux yeux bleus
Ont l’air amoureux
Ils pétillent de bonheur
Et mettent de bonne humeur.

Publié dans invention, Poême | 9 Commentaires »

A vous de compléter (18)

Posté par Madeleine le 16 juin 2009

 Thème: la vérité ! 

Je commence un poême et vous le complétez ! Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec la participation de :  

laurearnoux,(2fois)passionpersan,

Francine, Boutiquebaby,Rien n’est aussi beau que le vrai

Pas de « parce que » et pas de « mais »

Pourquoi mentir et dédaigner

La franchise et la vérité ?

Parfois le coeur fait chavirer

Nos envies et ardeurs,

Pulsions venant du coeur

C’ est l’ oiseau de malheur

Qui est le mot mensonge!

Qui est mal qui ronge

Nos pensées et bonheur

Vérité n’ est pas bonne à dire

Il y a c’est vrai
Un age pour tous
L’enfant ment pour se proteger
Et l’adulte le lasse dans le flou

Seul l’animal reste reste sincére
Il ne triche pas, netrompe pas
Son instint est intact sans commentaire
Quand il n’aime pas, il n’aime pas!!!

L’homme si complexe
A pris demauvais reflexe
Comme pour paraitre
Il ment sans être

Puisque tout est chimère
Artifice et galères
Puisque la voix du juste se taire
Dans les méandres se noie et erre
Comment clamer la vérité sur terre?

Seul le coeur du juste et d’ infiniment bon
Pourra trouver écho sans mensonges du beau
Beau et belle, bel ami, bel amour, trouvent un son
Une musique vérité dans le coeur d’ un piano
Je suis, sans poudre ni artifice tel l’âme d’un violon.

Si cet ami qui me regarde
A tous mes mots prend garde,
Je dois lui dire la vérité
Même si son coeur doit chavirer.

Sa dignité sera sauvée
Si je sais le protéger
De mots mal intentionnés
Qui pourraient le tromper.

La vérité doit toujours éclairer
Ce doux murmure qui vient des lèvres
Ils est des mots qu’on peut citer
Tout en douceur sans faire pleurer.

C’est la vérité qui unit
Toujours les meilleurs amis

Parfois, c’est pour protéger
D’une vérité lourde à porter
Que certains parfois préfèrent
Entrer dans une spirale mensongère.

Pour moi, même si la vérité
Peu parfois traumatiser,
Le mensonge n’est pas sain :
Une bombe qui éclatera demain.

Rien ne vaut l’honnêteté,
Simplement dire la réalité
Plutôt que les hypocrites
A force, nous irritent.

 

Publié dans invention, Poême | 15 Commentaires »

La poésie…

Posté par Madeleine le 10 juin 2009

Je fais un poême et vous pouvez le

compléter si vous le désirez !

 Avec la participation de :

4aru7eb,Au fil des mots,

papatte,boutiquebaby,

Quand j’étais militaire

Je partais à la guerre

Ma vie ne valait rien

Et j’était orphelin

Rien ne me retenais

Personne ne m’empêchait

De m’être engagé 

Dans cette maudite armée…

Mais je t’ai rencontré

Et ma vie a changé :

J’ai très peur de mourir

Ou de verser mon sang

Et depuis quelques temps

Je n’ose plus partir

Retournée à l’armée

Et risquer d’être tué…

Que la guerre prenne fin !

Et quelle nous laisse en paix !

Car j’en ai assez fait !

Et ne vois pas le gain

De voir mourir les gens

De voir couler le sang

Je veux vivre près de toi

Et entendre ta voix…

Maintenant, c’est décidé !

La guerre c’est du passé !

Commençons une autre vie

Heureuse et sans ennuie

Je m’en vais déserter

Tu vas m’accompagner

On vas vivres tout les deux

Très longtemps et heureux !

Enfin prendre le temps de nous aimer

Nous l’avons bien mérité

Auprès de toi,attaché par ta douceur,Je me sens avec le temps,eternel,en ta présence..

Qui m’enlace,dans cet instant et son bonheur,

En un écrin d’une tendre et belle espérance…

D’un amour infini

Dans le même lit

Nous ferons notre nid..

Je veux fonder une famille

Car la paix est mon amie.

Auprès de toi, en sérénité,

Je serai vraiment enchanté.

 

Publié dans invention, Poême | 7 Commentaires »

A vous de compléter (17)

Posté par Madeleine le 5 juin 2009

Thème: les documentaires !

 Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec la participation de :

 DouceurIntemporelle,

Boutiquebaby,

Papatte,Arnoux,

Tous les multiples documentaires T’apprenne des choses que tu n’sais pas

Enrichisssent ton vocabulaire

Et tu y prends beaucoup de joie !

Quel plaisir de découvrir encore

De partager ce savoir ensemble

Il y a tant et tant à apprendre

Ouvrons notre esprit au monde

Et sachons tirer profit de cette manne

Des infos en tout genre,

Des choses à apprendre,

Des documentaires

Sur l’ère glaciaire,

Ou sur l’architecture

Ou l’art, la sculpture.

Et en musique
Un documentaire..
C’est toujours mieux..
Pour le plaisir des yeux et des oreilles..

Sans aucun doute, je l’ apprécie
Vous pages pleines de mots si jolis
jolis et riches, intarissable envie
de vous lire et vous savourer aussi.

Dans Un froissement d’ aile , je vous caresse
des yeux , des sens de bons moments d’ ivresse.
Saoule de vos mots, connaissances rares en détresse
je vous aime vous les autres qui m’ apprenez sans cesse.

Vous êtes des mots, des documents, un tiroir plein
Que j’ ouvre du matin au soir et du soir au matin.


 

Publié dans invention, Poême | 8 Commentaires »

A vous de compléter (16)

Posté par Madeleine le 31 mai 2009

Thème: Les disques !

 Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

Avec la participation de :laurearnoux,Francis, booguie,

boutiquebaby,Ankana,

Quand tu met dans l’appareil Ta musique préférée Quant tu aime comme une abeille

de jolies fleurs se font merveilles

Tu est rempli de gaieté Revigoré comme au réveil !

La musique à mon oreille

Muse toujours sur la treille

Écoutez les ces morceaux

Ils s’impreignent dans ma peau

Monts et merveilles,

Voila ce que la musique éveille

En moi sans le dire.

Pour rester longtemps en ces doux instant

Je remets de nouveau ce morceau

Qui m’émerveille

Et je fredonne

Puis je chantonne

Cet air entrainant

Vraiment charmant

Qui me rappelle

Les heures heureuses

De la belle

Adolescence!
 

Publié dans invention, Poême | 12 Commentaires »

A vous de compléter (15)

Posté par Madeleine le 25 mai 2009

Thème: Le sommeil !

 Je commence un poême et vous le complétez !

Postez un commentaire ou envoyez-moi un ”message” pour suggérer un début de suite !

la participation de :Francis,boutiquebaby,

djila le voyageur,

Suzanne,Douceurintemporelle,

Booguie,Francine,

Le sommeil c’est la santé Et quand tu est réveillé

Après avoir bien dormi

Bien au chaud dans ton p’tit lit

Tu te sent déja en train

Pas besoin d’voir le médecin !!! Mon dieu que c’est bon

De faire des ronrons

Et on aimerais souvent

Pouvoir plus longtemps

Y rester pour se reposer

Sur un bon oreiller.

Avec un bon sommeil

Vous aurez un exellent réveil

Mon ame devient un jardin,

dans lequel j’arreterais de vieillir..

entouré de mes mille et une passions.. En ce lieu enchanté,un coeur loyal m’aimera,

pour me détourner des amours de faussaires..

ALORS je saurais sur quel coeur,

dormira le mien..

Pouvoir revivre ces rêves à l’infiniMon esprit les réclame chaque nuitChercher le sommeil réparateur en vain

Pour poursuivre ces histoires féeriques

Laisser moi encore dormir pour rêver

Dormir sur un lit d’étoiles

Se sentir transporté vers l’infini

Des rêves des images fantastiques

Que notre esprits fabrique

Pour pouvoir se lever le coeur

Plein d’étoiles, bien réposés

Et se dire aujourd’hui sera

Une bonne journée.

Si la nuit pouvait se prolonger

Avec le calme à mes côtés

Je resterais toujours cachée

Pour de ma peur me libérer!

 

Publié dans invention, Poême | 11 Commentaires »

123
 

phobia |
|In The Shadow Of A Thousan... |
phibie007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | something like me...
| fan2miley
| pepette637